Signature de cinq accords entre la Tunisie et la France dans les domaines de l’éducation

Signature de cinq accords entre la Tunisie et la France dans les domaines de l’éducation
Partagez l'article dans les Réseaux Sociaux

Signature de cinq accords entre la Tunisie et la France dans les domaines de l’éducation

Signature de cinq accords entre la Tunisie et la France dans les domaines de l’éducation

 

Cinq accords-cadres dans les domaines de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle ont été signé, mardi à Tunis, entre le ministère français de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche et les ministères tunisiens de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle et de l’emploi.

 

Le ministre tunisien de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et les TIC, Tawfik Jelassi et la ministre française de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Najat Vallaud Belkacem ont signé un accord portant sur une déclaration d’intention commune entre les deux départements sur la création d’une double-diplômation en ingénierie et la science exacte, le renforcement de l’échange d’étudiants et la modernisation du contenu des programmes universitaires.

Tawfik Jelassi a indiqué qu’il s’agit d’une nouvelle étape dans le partenariat stratégique entre les deux pays, affirmant que cet accord permettra de booster l’employablité et instaurer la culture de l’entrepreneuriat.

Le deuxième accord porte sur la création d’un laboratoire international commun en partenariat avec le centre biotechnologique de Sfax, l’université de Carthage et l’Institut français de recherches pour le développement.

Ce laboratoire sera chargé de travailler dans le domaine de la prévention des polluants dans l’écosystème marin de la rive sud de la Méditerranée. Les trois derniers accords portent sur une déclaration d’intention sur la coopération dans le domaine des applications numériques.

Signés entre le ministère français et les trois départements tunisiens, cet accord permettra de consolider la coopération entre les deux pays dans la e-éducation, la e-formation et l’enseignement à distance.

Fathi Jarray, ministre de l’Education a indiqué que son département a lancé en septembre 2014 une première expérience pilote pour évaluer l’apport du contenu numérique et de l’enseignement à distance, précisant que cette expérience sera généralisée si elle s’avère concluante. Il a, en outre annoncé que le dialogue sociétal sur l’éducation sera officiellement lancé le 12 décembre.

De son côté, Hafedh Laâmouri, ministre de la Formation professionnelle et de l’emploi a expliqué que cet accord favorisera les échanges scientifiques et techniques en matière de formation professionnelle.

Cet accord stipule la mise en place d’un cadre commun de compétences, l’appui à la fonction évaluation et inspection pédagogique, ainsi que la mise en place de centres d’excellence de formation professionnelle.

De son côté, Najat Vallaud-Belkacem dont la visite en Tunisie est la première visite officielle qu’elle effectue en dehors de la France depuis sa nomination à la tête du ministère français de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, a indiqué que l’accord portant sur la coopération dans le domaine des applications éducatives numérique permettra de combler les écarts entre les différentes régions en terme d’éducation.

TAP


Partagez l'article dans les Réseaux Sociaux

admin

l'association des tunisiens de france (ATDF) est ouvert à toute personne qui veut avoir des informatiosn sur la vie des tunisiens en France, ou qui se trouve en difficultés administratives, sociales ou juridiques et qui a besoin d'information et de savoir comment faire pour s'en sortir.

Laisser un commentaire