Possibilité de supprimer la réservation d’hôtel comme justificatif d’hébergement pour les visas courtes durées

 

 
Communiqué conjoint du ministère des Affaires étrangères et du développement international et du ministère de l’Intérieur

Depuis le 19 juin 2014, la France n’exige plus la réservation d’hôtel comme justificatif d’hébergement obligatoire (JOUE n° C 224/31 du 15 juillet 2014). Celle-ci peut désormais être remplacée par un montant minimal de 120 euros par personne et par jour de séjour en France. Cela signifie que les voyageurs peuvent remplacer, dans leurs dossiers de demande de visas de court séjour, la réservation d’hôtel par des justificatifs de leurs moyens d’existence. Dans ce cas, le montant journalier forfaitaire de référence est fixé à 120 euros par jour de séjour en France. Les visiteurs étrangers pourront justifier de leurs ressources, tant auprès des services consulaires français que des agents de la police aux frontières lors de leur entrée sur le territoire national, en produisant des espèces, des chèques de voyage, des cartes de paiement à usage international, ou tout autre moyen attestant la disposition en France d’un viatique suffisant.

Au 12 novembre 2014, sont donc concernés par cette facilitation les pays suivants :

Afghanistan
Afrique du Sud
Albanie
Argentine
Bahreïn
Bangladesh
Benin
Birmanie (Myanmar)
Botswana
Brésil
Brunei
Burkina Faso
Cambodge
Chine
Colombie
Comores
Corée du Sud
Côte d’Ivoire
Congo
Cuba
Djibouti
Dominicaine (Répub.)
Egypte
El Salvador
Equateur
Ethiopie
Fidji
Gabon
Guinée
Guinée équatoriale
Haïti
Hong Kong
Inde
Irak
Iran
Jamaïque
Koweït
Laos
Liban
Libye
Macédoine
Madagascar
Malaisie
Mali
Maroc
Maurice
Mauritanie
Mexique
Mongolie
Népal
Niger
Nouvelle-Zélande
Oman
Ouganda
Panama
Pakistan
Papouasie-Nouvelle Guinée
Paraguay
Pérou
Qatar
Sainte-Lucie
Salvador
Sénégal
Serbie
Seychelles
Singapour
Soudan
Suriname
Taiwan
Tanzanie
Tchad
Thaïlande
Togo
Tunisie
Turkmenistan
Uruguay
Vanuatu
Venezuela
Yemen
Zimbabwe

TrackBack URL

http://www.tunisiensdefrance.org/atdf/possibilite-de-supprimer-la-reservation-dhotel-comme-justificatif-dhebergement-pour-les-visas-courtes-durees/trackback/

PAGE TOP

Aller à la barre d’outils